Financer son permis

Le saviez-vous ?

Financer son permis de conduire est possible chez Ecart de Conduite. Découvrez les différentes solutions qui sont disponibles pour vous accompagner. 

Quel permis ?
L’opération « permis à un euro par jour » facilite l’accès à la première inscription à une formation à la conduite de véhicules.
Soit pour la catégorie B (voiture)
soit, depuis le 3 octobre 2006, pour la catégorie A2 (motocyclette de plus de 125 cm3).
Le permis A1 (motocyclette légère: 125 cm3) n’est pas concerné par l’opération.
Pour qui ?
Toute personne qui se trouve entre 16 et 25 ans, quelle que soit leur situation (sous réserve d’acceptation du dossier par l’organisme financier).
Les bénéficiaires d’une aide publique, peuvent également demander à bénéficier du prêt.
Comment en bénéficier ?
Si le candidat est mineur (dans le cadre de la formation en conduite accompagnée, ou juste avant ses 18 ans), ce sont les parents qui empruntent pour le compte du jeune candidat.
Si le candidat est majeur il doit directement contracter le prêt avec l’établissement financier en choisissant:
• de fournir un justificatif de revenus avec des revenus suffisants pour rembourser les 30 € par mois ;
• de garantir le remboursement de son prêt par l’apport d’une caution ;
• de s’inscrire dans le cadre d’un co-emprunt avec ses parents (le jeune et ses parents empruntent ensemble) afin d’augmenter les chances d’avoir une réponse positive de l’établissement de crédit.
Prise en charge publique du cautionnement du prêt
Dans le cas d’un jeune inscrit dans une démarche de formation ou d’accès à l’emploi qui est dans l’impossibilité à fournir une caution (parentale ou amicale), le Comité interministériel de la sécurité routière du 13 janvier 2009 a décidé d’assurer la prise en charge publique du cautionnement du prêt.
Dans ce cas, une attestation d’éligibilité à la caution publique devra être demandée par un des réseaux accompagnant.
Cependant, la décision d’accorder le prêt revient à l’établissement de crédit.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes peut vous aider à financer votre permis de conduire.
Les jeunes qui effectueront une mission d’engagement volontaire proposée par une association identifiée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et œuvrant dans des domaines comme la lutte contre la pauvreté, l’aide aux personnes malades ou handicapées, le lien entre les générations, verront leur engagement récompensé : la Région pourra financer une partie de leur permis de conduire (1 000€).

Pour davantage d’information : https://jeunes.auvergnerhonealpes.fr/223-permis-de-conduire-et-bafa.htm

Aide à l’obtention du permis B

L’aide au permis de conduire B de Pôle emploi est une aide financière permettant de lever le frein à la reprise d’un emploi que représente le fait de ne pas être titulaire du permis de conduire.

Modalités pour les bénéficiaires

Vous pouvez bénéficier de l’aide au permis de conduire sous réserves de remplir certaines conditions d’inscriptions et de ressources que votre conseiller pôle emploi vérifiera.

Démarche

Vous devez demander l’aide auprès de votre agence Pôle emploi en remplissant un formulaire disponible en agence (référence 303) préalablement à l’inscription en auto-école. Vous devez y joindre un devis détaillé et un relevé d’identité bancaire de l’auto-école.

Vous pouvez choisir votre auto-école mais Pôle emploi doit valider ce choix.

Sauf motif exceptionnel, l’auto-école doit se situer dans le bassin d’emploi de votre résidence.

Montant et versement de l'aide

Le montant de l’aide est de 1 200 € maximum.

Elle est directement versée par Pôle emploi à l’auto-école en 3 versements. pour plus d’information :  https://www.pole-emploi.fr/candidat/aide-a-l-obtention-du-permis-b-@/article.jspz?id=61973 

Pour qui ?

Si vous êtes salariés, intérimaires, apprentis, ou demandeur d’emploi, vous avez la possibilité de financer votre permis de conduire de la catégorie B grâce à votre CPF (compte personnel de formation) au cours d’une formation professionnelle.

Démarche

Au cours de votre période d’activité professionnelle en tant que salarié, vous avez acquis des heures de formation sur votre CPF (depuis le 1er janvier 2015).

Vous pouvez désormais utiliser les heures de formation créditées dans votre CPF pour préparer l’épreuve théorique du code de la route et l’épreuve pratique du permis B.

Les frais de formation pour la préparation du code et de la conduite seront pris en charge par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) chargé de collecter la contribution à la formation reversée par les entreprises.

Conditions pour bénéficier du financement

Les conditions pour bénéficier de ce financement
– l’obtention du permis de conduire doit contribuer à la réalisation d’un projet professionnel ou à favoriser le maintien dans l’emploi du bénéficiaire du CPF,
– le titulaire du CPF ne doit pas faire l’objet par ailleurs de la suspension de son permis de conduire ou de l’interdiction de passer un permis de conduire. Cette condition est attestée par une attestation sur l’honneur de l’intéressé.
Pour plus d’information : www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Aide financière pour les apprentis de l'automobile

Si vous êtes apprenti de l’automobile, l’organisation professionnelle IRP AUTO peut vous octroyer une aide jusqu’à 300 € pour financer votre permis de conduire voiture ou moto. Après votre inscription au permis de conduire, nous vous remettrons votre contrat de formation indispensable pour adresser votre demande. N’hésitez pas à demander plus d’informations à votre centre de formation.

Pour qui ?

Pour bénéficier de l’aide, il faut être apprenti dans le secteur de l’automobile et être au moins en 2ème année de formation.

Conditions pour bénéficier du financement

Pour en bénéficier, vous devez :

être au moins en 2ème année de formation aux métiers de l’automobile,

être inscrit dans une  école de conduite labellisée permis 1€ par jour.

Montant de l'allocation
  • 300 € pour le permis voiture
  • 200 € pour le permis moto